Rupture des liens avec l’Iran

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Irwin Cotler commente et appuie

Le député Irwin Cotler, président international de la Coalition pour la responsabilité de prévenir des dangers d’un Iran nucléaire, génocidaire, partisan de terroristes, et violateur des droits de la personne, a déclaré aujourd’hui que «la décision du gouvernement canadien de fermer l’ambassade du Canada en Iran – et d’expulser tous les diplomates iraniens en poste au pays – est aussi importante pour les raisons qui sous-tendent cette décision que la décision en soi. »

«Les motifs présentés par le gouvernement canadien pour fermer l’ambassade du Canada en Iran sont les mêmes qui requièrent le recours à des initiatives de sanctions», a conclu Irwin Cotler.

« En un mot, a ajouté Irwin Cotler, l’Iran a émergé en tant que danger clair et actuel pour la paix et la sécurité internationales manifeste dans la quadruple menace iranienne : L’Iran est en violation flagrante de la loi internationale prohibant l’armement nucléaire; l’Iran a déjà commis le crime d’incitation au génocide, prohibé aux termes de la Convention sur le génocide; l’Iran est en tête des états commanditaires de terrorisme international; et, enfin, l’Iran s’est engagé dans la répression massive des droits de son propre peuple. »

Coprésident du Groupe interparlementaire pour les droits de la personne en Iran, le député fédéral de Mont-Royal a de plus déclaré que trois autres considérations étayaient la décision canadienne : la complicité de l’Iran dans les atrocités commises en Syrie; la complicité de l’Iran dans des agressions contre des diplomates, de l’Asie centrale à l’Amérique centrale; et l’intimidation des Canado-Iraniens au Canada.

« En même temps, ajoute M. Cotler, la décision met en lumière et, en fait, exige une série d’initiatives visant à combattre les dangers iraniens, dont :

«La décision du gouvernement met en lumière le besoin urgent d’initiatives quant à l’Iran.» - Irwin Cotler

- Inscrire le Corps des Gardiens de la révolution iranienne en tant qu’entité terroriste;

- Se prévaloir des recours juridiques prévus en droit international afin que les autorités iraniennes rendent des comptes pour leur incitation au génocide sanctionné par l’état, qui s’est amplifié de façon dramatique dernièrement;

- Prendre des sanctions plus musclées face à l’acte de défi de l’Iran face au droit international en regard de son programme d’armement nucléaire;

- Prendre des sanctions à l’encontre des violateurs des droits de la personne parmi les autorités politiques et judiciaires pour leurs crimes contre les droits du peuple iranien.»

«Les motifs présentés par le gouvernement canadien pour fermer l’ambassade du Canada en Iran sont les mêmes qui requièrent le recours à ces initiatives », a conclu Irwin Cotler.

(Source: Bureau de comté)

Organisations: Groupe interparlementaire pour les droits de la personne, Corps des Gardiens, Bureau de comté

Lieux géographiques: Iran, Canada, Mont-Royal Syrie Asie centrale Amérique centrale

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Robert GUERRY
    13 septembre 2012 - 22:19

    Aujourd'hui tout le monde sait que attaquer l'Iran,déclanchera la troisieme guerre mondiale.La Russie et la Chine sont claires et nets.Je me permets de rappeler que l'on sait toujours quand commence une guerre ET JAMAIS COMMENT ELLE FINIE.La deuxieme guerre mondiale est là pour le montrer.Quand le Canada reçevra des bombes nucléaires sur la tête il sera trop tard. Il serait bon que tous ces" vas-en guerre" reflechissent à : En vertu de quel principe l'Iran n'a pas le droit de posseder l'arme atomique alors que l'état d'Israel à le droit.Excusez-moi mais en réflechissant bien on s' aperçoit que pour la conservation de la paix mondiale l' etat tres dangereux est Israel et non l'Iran.