Le français et l'anglais reculent à Montréal

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les Francophones quittent la métropole pour les banlieues.

Les langues françaises et anglaises seraient en déclin sur l'île de Montréal, selon des données récoltées dans le cadre du recensement de 2011.

Le multilinguisme est en hausse grâce à la l'augmentation de l'immigration, principale source de croissance démographique dans la province, ainsi que l'exil des Francophones vers les banlieues.

Le français (64 %) et l'anglais (12,5 %) demeurent tout de même les deux principales langues maternelles de la métropole. Malgré tout, la proportion de la population montréalaise qui parle une langue maternelle différente est passée de 21, 8 % en 2006 à 23 % en 2011.

Les autres langues les plus courantes à Montréal sont l'arabe (3,6 %), l'espagnol (3 %), l'italien (3 %), les dialectes chinois (1,6 %) et le créole (1,4 %).

(Source : Radio-Canada)

Organisations: français, anglais, langue maternelle multilinguisme

Lieux géographiques: île de Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires