Harper a oublié le Québec

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Rien pour le Québec dans son remaniement

C’était une chance inouïe pour le Premier ministre Stephen Harper de faire un grand nettoyage parmi ses ministres québécois et de préparer le terrain pour des élections prochaines.

Si c’est toujours son intention de déclencher des élections cette année.

Certains observateurs politiques s’attendaient bien de voir Lawrence Cannon et Josée Verner  faire un pas de côté sinon en arrière.

D’autres pressentaient du mouvement du côté du très contesté ministre des Ressources naturelles, Christian Paradis, autour duquel flotte scandale après scandale depuis un an.

 

Cannon était le ministre qui avait annoncé par erreur cette année que le Canada ne financerait plus la distribution des condoms-préservatifs au Tiers-monde.  Le bureau du Premier ministre s’est empressé de corriger la gaffe en moins de 24 heures.

C’est Cannon aussi qui a distribué des petites bouteilles de sirop d’érable sur les pupitres des délégués aux Nations Unies pour les convaincre d’accorder un siège au Canada au Conseil de sécurité. 

Les délégués ont accepté ses « pots de sirops » mais ont voté pour le Portugal. 

Au moins le ministre n’a pas essayé de distribuer des condoms.

Mais il a quand même fait rire du Canada.

Josée Verner pour sa part, a eu l’idée géniale de revêtir six députés conservateurs du Québec des chandails des Nordiques pour entraîner son patron Harper dans la pire controverse de l’année au Québec. 

 

Au bureau du PM à Ottawa on travaille toujours à l’étouffer l’affaire… à défaut de pouvoir étouffer la ministre avec son propre chandail.  La controverse dure et Verner est loin d’être pardonnée.

Et puis, il y a le cas du malheureux ministre Paradis, ministre des Ressources naturelles, le bonhomme responsable de vendre de l’amiante à ceux qui ne connaissent pas mieux.

Mais soyons clair. Ce n’était pas de la faute de Paradis si Rahim Jaffer, ancien député conservateur et époux de l’ancienne ministre Helena Guergis, a fini dans son bureau pour lui vendre des millions de dollars de panneaux solaires pour les installer sur les édifices fédéraux partout au pays.

Au moins Paradis a eu le bon sens de refuser l’offre de Jaffer.  Harper n’a quand même pas aimé ça du tout et a réglé la question en mettant à la porte sa charmante épouse, la ministre Helena Guergis.  Selon la GRC Guergis n’avait fait rien de mal. Maintenant elle poursuit Harper devant les tribunaux.  (Elle est d’ailleurs devenue nouvelle maman depuis.)

Ce n’était pas la faute à Paradis non plus, si son adjoint Sébastien Togneri est intervenu dans un bureau de poste pour bloquer la distribution de documents embarrassants pour l’industrie de l’amiante. Togneri a démissionné peu après.

 

Et enfin, il y a toujours Denis Lebel, le député-bleuet de Roberval Lac-Saint-Jean, qui porte le titre impressionnant de  « ministre d’État à l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec. » 

Dernièrement Lebel a déclaré que son dossier « prioritaire » en tant que ministre était de trouver 366 865 $ pour les salles de spectacles de Dolbeau-Mistassini, sans oublier un 4 millions $ pour des nouveaux trains pour le zoo sauvage de St-Félicien.

Ça c’est un ministre qui sait, comme il dit,  « livrer la marchandise. »

Mais sait-il vendre de l’amiante, distribuer des condoms ou des petites bouteilles de sirop? Ou encore arborer fièrement un chandail des Nordiques?

Il faudra qu’il s’y fasse s’il veut faire partie des  « grosses ligues »  un jour.  Lors du prochain remaniement, par exemple.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • W. Shaw
    10 janvier 2011 - 23:04

    Harper est le seul PM qui prend effectivement en considération les questions du Québec. Ce n'est que sous le gouvernement conservateur que notre belle province a reçu autant de transferts financiers et la reconnaissance nationale, sûrement plus que tout autre gouvernement du passé! Il est également sous le même gouvernement Harper que le Québec est reconnu pour ses valeurs! Pour dire que Harper a écarté les projets du Québec ou même oublier le Québec tout entier, n'est que d'insulter notre belle province. Si Harper obtient la majorité aux prochaines élections, le Québec sera sûrement plus reconnus à Ottawa avec les candidats comme Larry Smith et Agop Evereklian!

  • Michel Gagnon
    07 janvier 2011 - 21:46

    Non, mon PM n'a pas oublié le Québec, il l'a tassé de ses plans. Il prend le pari que des élections au printemps lui apporteront un gouvernement majoritaire sans l'appui du Québec. S'il réussit il pourra appliquer les politiques "Réformo-Alliancistes-Con servatrices" à sa façon et sans rien devoir à la Belle Province. Le Bloc aura beau faire de beaux discours et bien gérer ses dossiers il ne pourra pas contrer le gouvernement et c'est là que ça devient interressant...Un gouvernement central comme celui-là ouvrira la porte à une prise de conscience des québécois et, peut-être enfin, nous aurons le courage de nous donner Notre pays...