Nouvelles semaine du 1er février

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les nouvelles

Benoit Charette

Chrysler est resté déficitaire en 2010

Le constructeur automobile américain Chrysler est resté dans le rouge l'an passé. La firme d'Auburn Hills, dans le Michigan, a publié une perte nette de 652 millions de dollars pour l'année 2010, réduite par rapport aux 4 milliards de dollars essuyés en 2009 après sa sortie de faillite. Le plus petit des trois constructeurs américains, qui avait fait faillite en avril 2009 et en était ressorti en juin de la même année adossé à l'italien Fiat, est aussi le seul à rester dans le rouge. Sur le seul quatrième trimestre, Chrysler a affiché une perte nette de 199 millions de dollars.

«Le groupe a tenu ses promesses de lancer 16 véhicules entièrement nouveaux ou modernisés au cours des 12 derniers mois», a commenté Sergio Marchionne, directeur général de Chrysler et de Fiat, qui détient 25% de Chrysler. Ces nouvelles voitures «témoignent de la renaissance de Chrysler. Au vu des commentaires positifs reçus, on peut dire que ce que Chrysler a dépassé l'an dernier, à la fois au niveau des produits et des finances, les attentes de beaucoup», a-t-il ajouté. Toutefois, «nous avons encore beaucoup de travail devant nous pour atteindre les objectifs de notre plan à cinq ans», a-t-il poursuivi. Au salon de l'automobile de Detroit début janvier, M. Marchionne avait indiqué que Chrysler envisageait de restructurer sa dette pour alléger son poids et l'aider à redevenir rentable. Fin 2010, la dette industrielle de Chrysler s'élevait à 13,1 milliards de dollars, en hausse de 1,1 milliard de dollars comparé à fin septembre en raison de l'émission d'obligations au bénéfice d'un fonds de soins de santé indépendant, afin de transférer la responsabilité de l'assurance médicale de certains retraités du groupe à ce fonds, précise le communiqué.

Hyundai-Kia dépasse Ford au classement mondial des ventes en 2010

S’il fallait une preuve que le paysage de l’industrie automobile est en pleine mutation, le classement mondial des ventes 2010 en fournit une irréfutable. Certes, Toyota et General Motors sont toujours 1er et 2e , avec respectivement 8,42 et 8,39 millions de véhicules vendus l’an dernier. Le groupe Nissan Renault-Nissan arrive troisième avec 7,2 millions de véhicules vendus suivi de près par le groupe Volkswagen à 7,14 millions. Hyundai-Kia déclasse Ford avec 5,74 millions de véhicules vendus, contre 5,31 millions pour Ford. Les deux marques du groupe coréen n’ont cessé de progresser ces dernières années, tant dans les ventes que dans la qualité de leurs modèles. Ford n’avait pourtant pas démérité, engrangeant des profits records en 2010.

La plupart des constructeurs affichent des ventes en hausse, voire en forte hausse. Mais l’industrie automobile sort d’une crise très importante. Et les chiffres de 2010 sont encore éloignés de ceux de 2007, année qui précède le séisme économique. Toyota, par exemple, avait vendu plus de 9 millions de véhicules.

Kia abandonne le Borrego et la Rondo aux Etats-Unis

Les États-Unis feront comme le Canada en abandonnant l'utilitaire Borrego. Et ajouteront la fourgonnette Rondo à la liste de leurs véhicules disparus pour l'année 2011. Nous écrivions en décembre 2010 que les ventes de Borrego étaient mauvaises aux États-Unis. Le puissant utilitaire à moteur V8 de 4,6 litres ou V6 de 3,8 litres, développant 337 et 276 chevaux, ne fait plus partie de l'air du temps.

Mais, contrairement à nous, les Américains devront également se passer de la fourgonnette Rondo. En 2010, selon Automotive News, les ventes des Borrego et Rondo se sont affaissées, alors que la marque en son entier bénéficiait d'une croissance de 19%. Kia Motors America n'a vendu que 9835 Borrego en 2010 aux États-Unis, une diminution de 7%. Et la Rondo a sombré de 75%, à seulement 3588 exemplaires vendus ! Il faut dire que le Borrego est arrvé en pleine récession en 2008.

Une possible enquête sur la Ford Fusion

Transport Canada a indiqué mercredi qu'il surveillait de près une enquête des autorités américaines portant sur de possibles problèmes de sécurité touchant des automobiles du modèle Ford Fusion 2010, mais qu'il n'avait reçu aucune plainte sur le sujet. La National Highway Traffic Safety Administration a annoncé mardi qu'elle avait obtenu quatre plaintes pour bris de goujons de roues de Ford Fusion. Ce problème pourrait faire tomber la roue de son emplacement et causer une perte de contrôle du conducteur.

L'enquête américaine porte sur quelque 280 000 véhicules.

Même si aucune plainte n'a été reçue par Transport Canada, l'agence a affirmé qu'elle gardait un oeil sur l'enquête de son homologue américaine et qu'elle prendrait toute les actions nécessaires sur son territoire. Toutes les plaintes portaient sur des véhicules ayant un faible kilométrage. L'un des témoignage alléguait que plusieurs goujons de roues s'étaient brisés sur une seule automobile.

Aucune collision et aucune blessure n'a été rapportée au États-Unis concernant ce problème. La filiale américaine de Ford a promis de collaborer à l'enquête.

L’invention de Karl Benz a 125 ans

2011, encore une année d’anniversaires que Mercedes ne se privera pas de célébrer. C’est le 29 janvier 1886 que Karl Benz enregistre au Bureau des Inventions de Berlin le brevet n° 37435. Derrière ce dossier se cache une révolution de notre mobilité… 125 ans plus tard, Mercedes en profite pour déposer un nouveau brevet : pour une nouvelle batterie lithium-ion cette fois, « plus compacte et efficiente ».

Pour dignement souligner cet événement, le groupe Daimler-Benz a décidé de distribuer 125 millions d’Euros à ses salariés (260 000 employés à travers le monde), soit un bonus de 500 à 1000  euros par employé.

Pagani offre une nouvelle livrée : la Huayra

 

Comme toutes les stars, les super voitures ont fort à faire pour éviter les flash des paparazzi et les fuites de clichés sur la grande Toile. La robe de la belle Huayra ayant été dévoilée avant terme, le constructeur a donc entrepris de lever définitivement le voile sur sa dernière création. Fluides, épurées, les lignes sensuelles de la nouvelle venue tranchent avec la physionomie acérée et bestiale de la mythique Zonda. Cette fois-ci, le constructeur transalpin cède à des galbes plus langoureux, qui ne sont d'ailleurs pas sans rappeler sous certains angles les dernières créations de McLaren.

La carrosserie, qui s'illustre par d'originales portes en ailes de mouettes, fait largement appel au titane et à la fibre de carbone, gage de légèreté autant que de rigidité. La masse est ainsi cantonnée sous les 1350 kg.Un chiffre d'autant plus prometteur que la surenchère mécanique est toujours au rendez-vous. Animée par un extraordinaire V12 AMG biturbo de plus de 700 chevaux couplée.à une transmission séquentielle robotisée à 7 rapports. Cette nouvelle Pagani promet de franchir le cap des 370 km/h.

-30-

Benoit Charette est co-propriétaire et rédacteur en chef de l’Annuel de l’Automobile 2011. On peut également l’entendre à l’émission Dutrizac, l’après-midi tous les vendredis à 14 :05 sur les ondes du 98,5 fm à Montréal.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires