Le Métropolis Bleu s’arrête à Outremont

Michel
Michel Joanny-Furtin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pour que la littérature s’adresse aux enfants

Dans le cadre du Festival Métropolis Bleu, des événements destinés aux jeunes Outremontais tenteront de les intéresser à la littérature.

Dans son album «La Clé», Angèle Delaunois aborde le thème des réfugiés.

Auteure et éditrice, Angèle Delaunois propose une lecture d'albums de son cru sur des sujets de société. «Je veux démontrer que la lecture de contes ou d'albums auprès des enfants peut aller plus loin qu'une simple approche ludique. J’aborde des sujets tels que les bombes, les réfugiés politiques les gens chassés par la guerre, la protection de l'eau de par le monde, les abus de pouvoir également, etc., et tout cela dans les termes des enfants. Ces albums sont écrits pour eux afin de développer leur sens critique.»

Mais l’auteure ne parle pas que de sujets ardus; la poésie, les souvenirs font aussi partie de ses sources d’inspiration. Un autre de mes albums, ''Le chant de mon arbre'' traite du temps qui passe et du vieillissement. Je jouais du violent autrefois, un instrument fabriqué au Canada avec du bois d'érable. Un jour, je me suis questionnée sur son origine, et j’ai écrit l'histoire à l'envers de cet arbre qui pousse et qui grandit et qui appréhende le monde autour de lui. Foudroyé par un orage, sa musique continue grâce à un violon fait de son bois…»

«Un autre album intitulé ''Venus d'ailleurs'' aborde ce que c'est que d'émigrer. Je l’ai vécu et j’ai constaté qu'il y avait énormément d'enfants immigrants. Souvent, ce n’est pas leur choix, mais celui des parents. Il s’agit pour eux d’un grand bouleversement et je me suis questionné sur ce qu'ils laissaient derrière eux avant d’émigrer ici.»

«Je fais souvent des animations à partir de livres et d’albums. Par ailleurs, de plus en plus d'enseignants travaillent avec des albums. J'essaye toujours d'être très empathique dans toutes mes histoires. Avec la lecture, je fais parler les enfants. J'attends qu’ils me posent beaucoup de questions. Quant à mes réponses, elles sont extrêmement documentées, souvent par des sources officielles de l'Unicef.»

«Cela fait 25 ans maintenant que j'écris des contes», raconte cette ex-enseignante, qui a cheminé dans l’édition chez Dominique et Cie et aux éditions Tisseyre avant de fonder les Éditions de l'Isatis, du nom d’un petit renard polaire.

Angèle Delaunois à la bibliothèque d'Outremont le samedi 21 avril de 10h à 11h

Organisations: Unicef, Éditions de l'Isatis

Lieux géographiques: Outremont, Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires