Portrait des candidats - Circonscription Outremont

Envoyer à un ami

Envoyer ce diaporama à un ami.

Publié le 08 août 2012

Raymond Bachand, Parti Libéral du Québec. Raymond Bachand a été président-directeur général de Secor Conseil, président-directeur général du Fonds de solidarité de la FTQ, vice- président de Culinar, vice-président de Métro-Richelieu, secrétaire particulier au cabinet du premier ministre René Lévesque, directeur de cabinet du ministre du Travail et de la Main d’oeuvre, Pierre-Marc Johnson, et professeur-adjoint à HEC Montréal. Titulaire d’un doctorat en administration et d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université Harvard, il est avocat diplômé de l’Université de Montréal. Il a oeuvré au sein d’un nombre important de conseils d’administration, notamment au Conseil canadien sur la reddition de comptes et à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Raymond Bachand a toujours été engagé dans le domaine communautaire. Il a siégé aux conseils d’administration de plusieurs organismes, dont la Fondation Jules et Paul-Émile Léger; il a coprésidé le conseil de la Fondation de la tolérance, a été membre fondateur et vice-président d’Oxfam-Québec, président du Défi sportif, du conseil de Carbone 14 (Usine C), ainsi que président du Groupe-conseil sur l’élaboration d’une première politique culturelle de la Ville de Montréal. Il a aussi agi à titre de vice-président du cabinet de campagne de la Fondation Charles-Bruneau. Élu député de la circonscription d’Outremont aux élections partielles du 12 décembre 2005, il a été ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation et membre du Comité des priorités du gouvernement du Québec entre le 27 février 2006 et le 18 avril 2007. Réélu député de la circonscription d’Outremont aux élections générales du 26 mars 2007, il a occupé les mêmes fonctions jusqu’à la dissolution du Parlement en novembre 2008, en plus d’être ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de Montréal. À ce titre, il a mis en place des stratégies structurantes pour le développement économique du Québec, notamment les stratégies de l’innovation et des technologies de l’environnement et les stratégies sectorielles touchant l’industrie manufacturière, l’aéronautique, la mode et le vêtement, ainsi que le secteur pharmaceutique. Réélu député de la circonscription d’Outremont aux élections générales du 8 décembre 2008, il a occupé les fonctions de ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation jusqu’à sa nomination à titre de ministre des Finances le 8 avril 2009, tout en conservant le titre de ministre responsable de la région de Montréal. Depuis août 2010, Raymond Bachand occupe également le poste de ministre du Revenu.

Publié le 08 août 2012

Roxanne Gendron, Parti Québécois Après son diplôme d'études collégiales au Collège Lionel-Groulx (1985), Roxanne Gendron a préparé un baccalauréat en sciences biologiques à l’Université de Montréal (1988), puis une maîtrise en biologie végétale au Collège MacDonald de l’Université McGill (1991), et une maîtrise en sciences biomédicales à l’Université de Montréal (2001). Coordonnatrice de recherche au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine depuis 2010, elle avait commencé dans ce secteur d’activités comme chargée de projet de recherche au Centre hospitalier de Verdun (1988), puis collaboratrice de recherche au CLSC Côte-des-Neiges (1999-2000) avant d’être assistante de recherche à Sainte-Justine (2000-2010). Son engagement communautaire et politique est vaste. Elle a commencé comme membre bénévole du conseil d’administration et chargée de projet de la Fédération québécoise Nourri-Source (1994-2002). Elle a été membre du conseil d’administration du Regroupement Naissance-Renaissance (2000 2002), puis membre du conseil d’établissement de l’école Saint-Germain d’Outremont (2002-2008). Elle est actuellement membre de l’Association science et bien commun depuis 2011. Côté politique, Roxanne Gendron est membre de l’exécutif du Parti Québécois d’Outremont depuis 2009.

Publié le 08 août 2012

Claude Michaud, Coalition Avenir Québec. Claude Michaud est un gestionnaire d’expérience et professionnel de la finance. Cumulant une expérience de plus de 25 ans comme banquier d’affaire et chef de direction financière de sociétés oeuvrant dans différents secteurs d’activités, Claude Michaud se démarque par son esprit d’analyse et son excellent jugement. Doté d’un sens du leadership mobilisateur, il détient un MBA de la Cornell University (Johnson Graduate School of Management) et un Baccalauréat en génie civil de l’Université McGill. Membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec, il a été tout au long de sa carrière professionnelle président du conseil d’administration de l’Accovam (Québec – 1995-1997), président du conseil de la Chambre de Commerce du Montréal métropolitain (2004/2005), membre du conseil d’administration de la Fondation du Y des Femmes, et actuellement membre de l’exécutif du conseil d’administration du Théâtre du Nouveau Monde.

Publié le 08 août 2012

Édith Laperle, Québec Solidaire. Titulaire d’un baccalauréat en relations industrielles de l’Université de Montréal, Édith Laperle est conseillère syndicale au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) depuis février 2007. Auparavant, elle a travaillé pendant cinq ans à la Fédération des infirmières et infirmiers du Québec (aujourd'hui Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec). Elle a plaidé à maintes reprises devant différents tribunaux administratifs et a agi à titre de porte-parole et de négociatrice dans le renouvellement de plusieurs conventions collectives. Édith s'implique également dans sa communauté. Depuis septembre 2011, elle est présidente du conseil d'établissement de l'école Sainte-Cécile, à Montréal. Elle siège également au comité des usagers du service de garde de la même école. Édith est membre de Québec solidaire depuis la fondation du parti. Elle place la justice sociale au coeur de son engagement politique. Elle tient à ce que notre société permette à toutes et à tous de s'accomplir pleinement, de vivre dans la dignité et à l'abri de la pauvreté. Pour cela, elle défend le maintien et l'élargissement des services publics universels, notamment en santé et en éducation. L'action et le programme de Québec solidaire sont pour elle des moyens privilégiés de promouvoir le bien commun: rendre le Québec plus égalitaire et plus vert afin que l'on y vive mieux.

Publié le 08 août 2012

Luc Séguin, Option Nationale. Professeur de philosophie au Cégep de Saint-Hyacinthe depuis 2008, Luc Séguin a fait ses études collégiales en Sciences de la nature et en Sciences humaines au Cégep André-Laurendeau, à Lasalle, de1997 à 2001. Il a préparé son baccalauréat en philosophie entre 2003 et 2007 à l’Université de Montréal, où il suivi une maîtrise en philosophie entre 2007 et 2010. En plus d’enseigner la philo, Luc Séguin est restaurateur. Le «Patati Patata», c’est lui, et ce, depuis 2001.Auparavant, il a été, entre autres, Vendeur en porte-à-porte chez Filter Queen de 1999 à 2000, professeur d’échecs pour l’Association Échecs & Mat de Montréal de 2007 à 2008, puis auteur chez Chenelière Éducation de 2008 à ce jour. Il a eu l’occasion de faire des voyages d’aventure en Amérique latine et en Europe de l’Est, en 2005 et 2007. Responsable des communications pour la NAPAC (Nouvelle Alliance pour la Philosophie Au Collège) de 2009 à ce jour, il organise des événements bénéfices pour la revue «Philosopher» depuis 2010.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires