Parachèvement de Cavendish

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Cinq candidats libéraux s’engagent

Cinq candidats libéraux s’engagent à accompagner la ville de Montréal pour le parachèvement du boulevard Cavendish

Accompagnés des maires Phillipe Roy pour Mont-Royal, et Alan DeSouza pour Saint-Laurent, les candidats libéraux des circonscriptions de D’Arcy-McGee, Saint-Laurent, Notre-Dame-de-Grâce, Mont-Royal et Outremont, Lawrence Bergman, Jean-Marc Fournier, Kathleen Weil, Pierre Arcand et Raymond Bachand, ont annoncé leur soutien à la ville de Montréal pour le raccordement du boulevard Cavendish.

Les candidats libéraux des circonscriptions de D’Arcy-McGee, de Saint-Laurent, de Notre-Dame-de-Grâce, de Mont-Royal et d’Outremont, Lawrence Bergman, Jean-Marc Fournier, Kathleen Weil, Pierre Arcand et Raymond Bachand, ont annoncé conjointement aujourd’hui leur intention d’accompagner et de soutenir la ville de Montréal pour la réalisation des travaux de raccordement du boulevard Cavendish pour le bénéfice de leurs citoyens.

« Bien que Cavendish soit un boulevard sous responsabilité municipale, les citoyens qui paient des taxes s’attendent à ce que les différents paliers de gouvernement travaillent ensemble afin que les projets voient le jour. Nous pouvons travailler main dans la main dans le projet de raccordement du boulevard Cavendish et nous le ferons. Nous sommes prêts à accompagner la ville de Montréal afin qu’elle puisse procéder le plus rapidement possible aux travaux », a déclaré le candidat de Saint-Laurent, Jean-Marc Fournier.

Le lien Cavendish-Cavendish demeure un enjeu crucial pour des milliers d’automobilistes montréalais. « Nous sommes réunis aujourd’hui pour envoyer un message clair : nous souhaitons le raccordement du boulevard Cavendish le plus rapidement possible. Actuellement, trop d’automobilistes se retrouvent coincés dans le secteur de Décarie matin et soir en raison de l’absence d’un lien routier entre les deux segments de Cavendish ainsi qu’un lien avec Jean Talon et le secteur industriel de Mont-Royal », a ajouté le candidat libéral de D’Arcy-McGee, Lawrence Bergman.

Une priorité pour le Parti libéral du Québec

Au cours des derniers mois, les candidats libéraux ont insisté pour permettre à la ville de Montréal de saisir les avantages du transfert des terrains de l’Hippodrome de Montréal pour favoriser le parachèvement de Cavendish.

Les candidats libéraux souhaitent que la vente des terrains, dont les profits sont partagés entre la ville et le gouvernement, soient réinvestis dans les travaux de raccordement. Raymond Bachand, ministre des Finances et du Revenu, et ministre responsable de la région de Montréal, a déjà indiqué qu’il favoriserait qu’une portion des profits découlant de la vente des terrains puissent être réinvestis dans le projet Cavendish.

Les candidats souhaitent maintenant qu’une disposition au sujet du projet de Cavendish soit incluse dans l’entente entre le MTQ et la ville de Montréal, entente qui fait actuellement l’objet de négociations.

« Le raccordement de Cavendish permettrait éventuellement d’inclure une voie de circulation additionnelle pour les autobus et, en décongestionnant le secteur de Décarie, contribuerait à réduire les gaz à effet de serre. Par ailleurs, ce projet favoriserait nos entreprises qui subissent les contre-coups des problèmes de circulation. Nous n’avons qu’à penser à la livraison ou au transport de marchandises. Notre gouvernement fait tout en son pouvoir pour favoriser le développement économique et ce projet ne pourrait qu’être bénéfique pour l’économie locale », a précisé la candidate libérale de Notre-Dame-de-Grâce, Kathleen Weil.

« La municipalité de Mont-Royal dans ma circonscription demande depuis longtemps que le projet de parachèvement voit le jour. Il en va de l’intérêt des résidents qui sont, d’une manière ou d’une autre, affectés par l’absence d’un lien routier entre les deux Cavendish », a déclaré le candidat libéral de Mont-Royal, Pierre Arcand.

Une entente de principe sur l’Hippodrome

Rappelons qu’en mars dernier, le gouvernement du Québec, la ville de Montréal et la Société nationale du cheval de course (SONACC) ont conclu une entente de principe concernant le transfert du terrain de l’Hippodrome de Montréal (HDM). Ainsi, un développement immobilier verra le jour dès 2017 sur l’ancien site de l’Hipprodrome de Montréal.

De plus, lors de la conclusion de l’entente, le gouvernement du Québec a demandé à la ville de Montréal de prioriser la réalisation du projet de raccordement de Cavendish, un lien routier municipal qui relève de sa responsabilité. Aujourd’hui, les candidats libéraux mettent de l’avant une mesure visant à prioriser le projet de raccordement.

(Source: PLQ)

Organisations: Parti libéral du Québec, Société nationale du cheval de course, SONACC

Lieux géographiques: Boulevard Cavendish, Région de Montréal, Municipalité de Mont-Royal Saint-Laurent Outremont Secteur de Décarie Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires