Le Trottibus redémarre

Michel
Michel Joanny-Furtin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un trois-en-un à propos de la sécurité

La rentrée scolaire à l’école Saint-Germain d’Outremont était tout un événement ce mardi matin, afin de bien sensibiliser passants, usagers, cycliste et automobilistes aux règles de sécurité et les inciter à la vigilance prèes des écoles et les croisements.

« Le nombre d’enfants inscrits actuellement est à peu près le même que l’année passée, expliquait une bénévole, mais la promotion du service n’est pas encore terminée. D’autres enfants devraient donc s’inscrire dans les prochains jours.

Les policiers du poste de quartier 24 ont profité de la reprise, pour une troisième année, des circuits piétons du Trottibus pour sensibiliser les usagers du carrefour Vincent-d’Indy / Willowdale aux consignes de sécurité et d’apaisement de la circulation. La mairesse de l’arrondissement était aussi présente pour annoncer l’aménagement dès cet automne du parvis de l’église Saint-Germain, voisine de l’école.

« Quand la piste cyclable a été aménagée sur Côte-Sainte-Catherine, les paroissiens étaient très déçus parce qu’ils ne savaient pas comment faire pour les mariages, les cortèges funéraires, etc. À leur demande, on va donc réaménager cet espace dans ce sens. Ça va être magnifique », assure Marie Cinq-Mars.

Accompagnée d’un collègue, l’agente socio-communautaire Nadine Corbeil était présente pour faire le lien entre les adultes qui fréquentent le croisement et l’école. « Pour le moment, j’interviens près des 23 écoles du secteur du PDQ 24 en recrutant quelques jeunes de 6e année qui distribuent les dépliants aux passants et aux parents. Je pense que cela à plus d’impact pour les parents lorsqu’ils reçoivent un dépliant des mains d’un écolier. Aujourd’hui, on fait de la prévention, mais quand on va reviendra, nous dresserons des constats d’infraction. »

« Globalement les gens respectent les feux et la signalisation. Quelques piétons traversent hors des clous ou n’attendent pas le signal lumineux, mais nous avons de la misère avec les vélos sur la piste cyclable Vincent-d’Indy. Beaucoup trop de cyclistes franchissent au rouge. Il y a une bande rugueuse, mais ils la contournent tous », déplore-t-elle.

« Il y a les contraventions, mais on fait aussi des opérations Kif-Kif pour le partage la route en récompensant les bons comportements. Sur le secteur de l’école, les parents nous ont vus. Vous allez donc être tranquille quelques jours, puis les mauvais comportements vont reprendre, et il faudra revenir », a ajouté l’agent Corbeil à l’intention d’Éric Rivard, le directeur de l’école.

« Quelques cyclistes seulement circulent à grande vitesse. Ils prennent leur élan pour rejoindre d’une traite la piste de la Côte-Sainte-Catherine mais c’est un carrefour piétonnier très achalandé entre l’école, l’université et la sortie du métro Édouard-Montpetit, au mépris de la sécurité des piétons et de nos élèves », a commenté le directeur.

« C’est pourquoi la collaboration des bénévoles est très appréciée dans le cadre du Trottibus. Ce comité existe grâce aux bénévoles qui sont des retraités, des parents », des étudiants parfois. « Ce mardi matin, il y avait beaucoup parents, mais certains suivent le Trottibus, même si ce n’est pas leur jour de ''conduite''… »

« Le nombre d’enfants inscrits actuellement est à peu près le même que l’année passée, expliquait une bénévole, mais la promotion du service n’est pas encore terminée. D’autres enfants devraient donc s’inscrire dans les prochains jours. De nouvelles lignes se sont ajoutés qui collectent plus d’enfants. Enfin, plusieurs enfants marchent alors qu’ils ne sont pas inscrits au Trottibus, mais qui accompagnent leurs copains. »

« Nouvelle-Querbes partage aussi cette expérience. Saint-Clément Ouest a repris hier lundi, et Saint-Clément Est reprendra le Trottibus le 10 octobre prochain. L’École Buissonière l’avait tenté, mais la problématique est différente. En raison de son cursus les enfants viennent de quartiers plus éloignés. »

Si certaines écoles suspendent le service pendant la période des neiges, Saint-Germain fait l’effort de maintenir le service, et si la météo ne le premet pas ce sera pour une courte période à priori en janvier.

« Nous faisons la promotion des transports actifs à longueur d’année », complète Éric Rivard. « Alors que l’origine du projet ciblait la sécurité, nous l’avons intégré depuis dans notre projet éducatif et nos orientations pour de saines habitudes de vie qu’on veut inculquer aux jeunes. »

Organisations: église Saint-Germain, École Buissonière

Lieux géographiques: Piste de la Côte-Sainte-Catherine, Carrefour Vincent-d’Indy, Willowdale Saint-Clément Ouest Saint-Clément Est

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires